BPTI 6

BPTI 6 synopsis

Book Practices & Textual Itineraries 6

Traduction et Textualité / Translation and Textuality

La traduction est un acte « prismatique », pour reprendre le concept de Matthew Reynolds : c’est un processus qui n’est pas binaire mais multiple tant il contribue à produire diverses variantes, différentes versions d’un texte. Cette résultante peut se faire au cours d’un acte traductionnel unique, ou lorsque le texte est traduit dans plusieurs langues, ou encore lorsqu’il est traduit dans la même langue mais de nombreuses fois, au cours du temps, c’est-à-dire de manière diachronique, ou par plusieurs traducteurs.

Le numéro 6 de Book Practices & Textual Itineraries souhaiterait explorer la qualité prismatique de la traduction et ses implications en termes de parcours du texte et d’édition. Quand un texte a-t-il besoin d’être retraduit et donc réédité ? Comment interpréter les différentes éditions d’un texte qui résultent de traductions successives diverses et parfois contradictoires ? Est-ce qu’une vieille version (et donc une édition ancienne) d’un texte rend ce dernier obsolète ?