Journalisme Littéraire, 2006

[click here for English version]

Le Journalisme Littéraire
19-20 mai 2006
Comité d’organisation: John S. Bak, Alex Boulton, Rachel Hutchins

La première conférence internationale sur le journalisme littéraire s’est tenue à Nancy 2 à l’occasion du centième anniversaire de la publication de The Jungle d’Upton Sinclair. Pourtant, si la commémoration de cet anniversaire était un des buts du colloque, les communications n’étaient en aucune manière restreintes à l’analyse de ce seul texte. Au contraire, l’appel à communications invitait les participants au colloque à se livrer à une réflexion large sur le genre de journalisme littéraire, que The Jungle a tellement contribué à établir. Ce texte de cadrage a évoqué la riche tradition d’écriture au XXe siècle qui a suivi l’exemple de Sinclair : ‘du « yellow journalism » sensationaliste tel que Heast ou Pulitzer l’ont pratiqué au « nouveau journalisme » de Capote, Wolf, Mailer et Didion, du « gonzo journalisme » de Hunter S. Thompson au « journalisme litttéraire » de John McPhee, Edward Hoagland, Richard Rhodes, Tracy Kidder et Mark Singer, jusqu’au « blog journalisme » de nos jours,  cette tradition de littérature non-romanesque a établi une passerelle entre les études littéraires et les études culturelles. Ainsi, elle a créé un nouveau genre qui se base en partie sur les faits, en partie sur l’imaginaire, mais qui possède des qualités artistiques indiscutables.’

Le colloque a rassemblé dix-sept universitaires, de sept pays. Il y avait douze présentations plus une table ronde en clôture. Reflétant la variété des sujets abordés pendant les deux journées du colloque et la diversité de méthodes de recherche interdisciplinaires employées, les échanges entre participants ont été particulièrement enrichissants.

Sans nul doute, la meilleure façon de mesurer le succès de ce colloque est par les futurs travaux et activités qui en ont découlé. Les participants au colloque étaient tellement satisfaits par les pistes de recherche interdisciplinaires qui avaient été amorcées les 19-20 mai 2006 à Nancy, qu’ils se sont mis d’accord pour organiser une deuxième conférence internationale de journalisme littéraire l’année suivante. Ce colloque (également co-organisé par John Bak) a eu lieu les 18-19 mai 2007 à Sciences-Po, Paris, rassemblant deux fois plus de participants. En même temps, il était convenu de fonder l’Association Internationale pour les Etudes de Journalisme Littéraire (IALJS). Dans les années qui ont suivi le colloque de Nancy, cette organisation dynamique et résolumment internationale n’a pas cessé d’évoluer. Aujourd’hui l’IALJS a 120 membres. Il organise des conférences internationales annuelles qui, suite aux conférences de Nancy et de Paris, ont eu lieu à Lisbonne, Chicago, Londres et Bruxelles. L’IALJS publie une revue biannuelle avec comité de lecture, Literary Journalism Studies.

L’impact que le premier colloque international sur le journalisme littéraire a eu, sur le plan international et au-delà des frontières disciplinaires sert de modèle pour le type d’échanges intellectuels qu’IDEA cherche à promouvoir à travers son approache interdisciplinaire des études anglophones.

Programme du colloque

Un recueil d’articles basés sur les communications du colloque, Literary Journalism across the Globe: Journalistic Traditions and Transnational Influences, a été publié aux Presses Universitaires de Massachusetts (USA) en 2011.

Advertisements