Post/modern Dracula, 2006 (français)

[click here for English version]

« Les thèmes victoriens / la praxis postmoderne : Dracula de Bram Stoker (1897) et de Francis Ford Coppola (1992) »
20-21 janvier 2006
Comité d’organisation: John S. Bak

La conférence internationale portant sur ‘le Dracula postmoderne’ a été l’occasion d’explorer des thèmes postmodernes présents dans le roman victorien de Bram Stoker et son adaptation filmique par Francis Ford Coppola en 1992. Les communications ont abordé des questions comme : Quels sont les éléments postmodernes du roman de Stoker ? Quels sont les aspects victoriens du film de Coppola ? Est-ce que ces aspects vicotoriens du film sont traités d’une manière qui reflète des préoccupations qui sont typiques de l’époque postmoderne ? D’une façon générale, jusqu’à quel point est-il possible d’établir des liens cohérents entre le victorianisme et le postmodernisme ?

Le colloque a rassemblé une douzaine d’intervenants d’unversités en France et au Royaume-Uni et a inclu une ‘session pédagogique’ destinée aux étudiants préparant l’agrégation (Dracula étant une des oeuvres au programme en 2006). Les communications, tout en adoptant des approches variées, ont présenté Dracula comme une oeuvre qui défie le passage du temps et qui résiste à toute étude critique qui chercherait à l’ancrer trop fermement dans une époque donnée, y compris l’époque postmoderne. Etant donné son rapport avec le capitalisme tardif, avec la politique post-Marxiste et avec la société de consommation, et compte tenu de la capacité du roman à jouer des sujets universels, tels les craintes et anxiétés humaines, les fétichismes, les fantasmes et le désir, le roman de Stoker restera toujours post-moderne, hantant notre avenir comme il a déjà hanté notre passé.


 Un recueil d’articles basés sur les communications du colloque a été publié par Cambridge Scholars Publishing, Post/modern Dracula: From Victorian Themes to Postmodern Praxis (2007).