L’Interdisciplinarité en Question, 2007

[click here for English version]

L’Interdisciplinarité en Question 
29-30 septembre 2007
Comité d’organisation: André Kaenel, Claire Omhovère and Richard Samin

Ce colloque a permis aux participants et au public de dégager des orientations précieuses pour la réflexion qu’IDEA a amorcée en optant pour une réflexion centrée sur les questions théoriques et pratiques liées à l’interdisciplinarité dans les études anglophones en France : définition du champ d’étude et distinctions entre trans- ou pluridisciplinarité et interdisciplinarité, c’est à dire le transfert de méthodes d’une discipline à l’autre.

La réussite du colloque doit beaucoup au soin apporté par les participants et par le public dans ses interventions pour tenter de définir les limites du champ, limites qui n’en sont pas au sens strict puisqu’un domaine enrichit son potentiel au contact d’un autre sans entièrement s’y fondre. C’est aussi dans la mise en résonance et, souvent, en tension entre certaines logiques disciplinaires (p. ex. critique littéraire, linguistique énonciative, histoire des idées) et les impératifs (p.ex. intellectuels, éthiques, institutionnels) qui les interrogent et les délogent, dans la diversité des sujets abordés et des approches, que le colloque a été également enrichissant. La conjonction d’une approche dialectique des disciplines jointe à une approche pragmatique a également montré la prégnance des contraintes disciplinaires, avec lesquelles tout projet interdisciplinaire se doit de composer.

Certaines présentations ont démontré l’aspect nomade de l’interdisciplinarité : on sort de son champ ou de son territoire pour aller voir ailleurs et y retourner ensuite par mouvement de déterritorialisation/reterritorialisation, en prenant le risque de se mettre en position de fragilité par un « braconnage » (Alain Roger) sur les terres de disciplines annexes, tout en se gardant de l’amateurisme. Les domaines mis en mouvement par une démarche interdisciplinaire ne sont donc pas statiques, comme en témoignent les cas des « cultural studies », des « postcolonial studies », ou des « gender studies ». Ils parviennent, en s’appuyant sur plusieurs domaines théoriques, à définir leur propre objet d’étude, leur champ d’application et leurs propres concepts.

Programme du colloque

Un recueil d’articles basés sur les communications du colloque a été publié par les Presses Universitaires de Nancy : L’Interdisciplinarité en Question / Questioning Interdisciplinarity (2009).