Corpus didactique scientifique : quels enjeux à l’inter-phase micro-macro ?

Isabelle Gaudy-Campbell (Université de Lorraine, IDEA)

Héloïse Lechevallier-Parent (Université de Lorraine, IDEA)

Vasilica Le Floch (Université de Lorraine, IDEA)

Pour introduire le colloque, nous avons pour dessin de mettre en perspective les enjeux soulevés par la problématique du colloque. A l’aide d’un même enregistrement (cours magistral de vulgarisation scientifique : http://podcasts.ox.ac.uk/pheromones-what-animals-including-humans-say-smell) sera abordée la relation inter-paragraphe, en examinant plus particulièrement le marqueur so et son fonctionnement. Nous rendrons compte également de la nécessité d’articuler des niveaux d’analyse disparates par l’examen du fonctionnement du pronom de 2nd personne you. Nous nous intéresserons  à la manière dont la cohésion discursive (en tant que macro-structuration) détermine les unités de la structure sémantique, pragmatique et argumentative. Enfin, nous traiterons de la dimension informationnelle du propos en  analysant plus particulièrement  des constructions  pseudo-clivées et de leur rôle focalisant, remettant ainsi en cause une approche strictement micro-syntaxique du phénomène.

Isabelle Gaudy-Campbell enseigne  au sein du département d’anglais de Metz, Université de Lorraine. Elle s’intéresse plus particulièrement aux opérateurs spécifiques de l’oral et travaille à l’interface de l’analyse prosodique et linguistique. A ce titre, elle examine l’environnement prosodique et les combinatoires de marqueurs à l’oral. Héloïse Lechevallier-Parent enseigne actuellement au sein du département d’anglais de Metz. Sa recherche porte sur le fonctionnement discursif et thématique des textes génériques, scientifiques et encyclopédiques, au regard notamment des phénomènes d’anaphorisation. Vasilica Le Floch enseigne actuellement dans le département de LEA, site de Metz. Elle poursuit actuellement son travail de recherche sur la subjectivité langagière, les émotions et la ponctuation, et s’intéresse notamment aux manifestations de la subjectivité dans le discours littéraire.

Advertisements