2017-2018 Seminar Series

Each academic year, the various projets de recherche within IDEA hold seminars relevant to their interdisciplinary projects. While the themes of these seminars change, they represent the main research thrusts of the team on the whole.

For the academic year 2017-2018, IDEA is offering the following lectures as part of its “Seminar Series.”

Jeudi, 30 novembre 2017

18h-19h30 (Nancy)

Christian Auer, Professeur Émérite
Université de Strasbourg  (SEARCH)

Prof. Auer, qui est spécialist de la civilisation britannique, études victoriennes et édouardiennes, études écossaises, études postcoloniales, genre, et identité et nation, est l’auteur des ouvrages suivants : Improvement, Pauvreté, evictions et émigration dans la presse d’Inverness de 1845 à 1855 (Paris, Editions Publibook, 2004, 644 p.) ; avec Dubois Nayt A. et Duclos N., Femmes, pouvoir et nation en Écosse du XVIème siècle à aujourd’hui (Villeneuve d’Asq : Presses Universitaires du Septentrion, 2012, 150 p.) ; Luttes et résistances des femmes écossaises, 1838-1915 (Paris, L’Harmattan, Collection des idées et des femmes, 2013, 240 p.) ; et Scotland and the Scots 1707-2007 A Reader, Strasbourg : Presses Universitaires de Strasbourg, 2013, 384 p.

“Brexit, une réflexion distanciée”

Il est indispensable, surtout devant la masse d’informations qui circulent sur le Brexit, de proposer une réflexion distanciée  en essayant de remettre les négociations et débats actuels dans un contexte plus large. Cette conférence commence par un rappel des circonstances qui ont amené David Cameron à proposer le référendum, examine les différent soutiens aux camps du Leave et du Remain, analyse les lignes de fractures résultant du vote du 23 juin 2016, aborde la question des profondes divisions au sein du gouvernement et du parti conservateur, étudie les différents points qui font l’objet des négociations à l’heure actuelle et conclut en remarquant que le référendum ne fut qu’un simulacre de démocratie destiné à faire croire aux citoyens britanniques qu’ils étaient en mesure de répondre à une question simple en apparence mais aux multiples ramifications toutes plus complexes les unes que les autres.

Cette conference se propose donc d’examiner les points suivants :

  • Les circonstances qui ont amené David Cameron à proposer le référendum du 23 juin 2016
  • Les camps du Leave et du Remain
  • Les lignes de fractures résultant du vote
  • Les profondes divisions au sein du gouvernement et du parti conservateur
  • Le déclenchement de la procédure du Brexit (article 50 du traité sur l’Union Européenne)
  • Les élections générales du 8 juin 2017
  • Les différents points qui font l’objet des négociations
  • La complexité et la difficulté des négociations
  • Les différentes formes du Brexit : du « hard » vers le « soft ».
Le 14 février 2018

16h30 en B11 (Metz)

 J Frenk (Université de Sarrebruck) 

The Victorian Poet: Alfred Tennyson

Alfred Tennyson and his poetical works are commonly perceived as being typically Victorian, almost as typical as Queen Victoria herself. But the man who was the Queen’s poet laureate from 1850 until his death in 1892 was too complicated an individual to easily fit into categories, be they ever so vague. This lecture seeks to situate Tennyson and his poetry in selected contexts of his and its own time, to show that, poetically, he was both a pillar of the establishment and a risk-taker, and to contend that the beauty and depth of his poetry still resound in the 21st century. We will also briefly discuss some recent uses that have been made both of Tennyson’s cultural clout and of his poetry.

Le mardi 27 mars
18h – 19h30 , Salle A313 (CLSH, Nancy)
Jean Viviès (Université Aix-Marseille et président du CNU)
Axe “dynamiques transculturelles et transnationales”
Ancien élève de l’ENS de Saint-Cloud et agrégé d’anglais, Jean Viviès est professeur de littérature britannique à l’université d’Aix-Marseille. Ses travaux portent sur la littérature du XVIIIe siècle, les récits de voyage et la traduction. Auteur de nombreux articles, il a notamment publié James Boswell. État de la Corse (Éditions du CNRS, 1992) et Le Récit de voyage en Angleterre au XVIIIe siècle : de l’inventaire à l’invention, P. U Mirail, 1999 (traduit en anglais sous le titre d’English Travel Narratives in the Eighteenth Century: Exploring Genres, trans. C. Davison, Ashgate, 2002). Il est également l’auteur de plusieurs traductions. Il a dirigé le laboratoire de recherche angliciste LERMA à l’université d’Aix-Marseille, où il co-anime le séminaire de recherche Britaix XVII-XVIII. Fondateur de la Société d’étude de la littérature de voyage du monde anglophone (SELVA), il est président d’honneur de la Société des Anglicistes de l’Enseignement supérieur (SAES).

Son dernier livre : Revenir/devenir. Gulliver ou l’autre voyage, Paris : Editions rue d’Ulm, coll. “offshore, 2016. Prix de la SELVA.

Modernité d’un classique ? Gulliver’s Travels (1726) de Jonathan Swift”.

Sera abordée la question de la réception et des angles d’approche contemporains d’un texte classique.

 

 

Advertisements